Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

L’UE au soutien des Etats membres dans leur lutte contre le coronavirus
Planet Labor, 18 mars 2020, n°11731 - www.planetlabor.com

L’UE n’a pas tardé à dégainer son arme budgétaire pour venir au soutien des Etats. La proposition de la Commission européenne  du 13 mars d’allouer un budget à la gestion de cette crise a été adoptée aujourd’hui 18 par les représentants des gouvernements sans amendement pour permettre une adoption rapide. 37 milliards d’euros de la politique de cohésion seront alloués à la lutte contre la crise provoquée par le coronavirus. Le Parlement devrait faire de même rapidement. En plus, les États membres bénéficieront également de 29 milliards d’euros issus des fonds structurels. Le Fonds de solidarité de l’UE (pour faire face aux grandes catastrophes) inclura également les crises de santé publique. Cette réponse européenne avait obtenu le satisfecit des partenaires sociaux européens– la Confédération européenne des syndicats (CES) et les organisations d’employeurs BusinessEurope, CEEP et SMEunited – qui ont adopté, le 16 mars dernier, une déclaration qui se félicite de ses mesures budgétaires, ainsi que de l’engagement  de la Commission « d’appliquer avec souplesse ses règles en matière de déficit public et d’aides d’État » qui « est essentiel pour soutenir les services publics, qui sont à la limite de leurs capacités, ainsi que les entreprises et les travailleurs touchés par la crise ». En effet, l’Exécutif avait annoncé appliquer la pleine flexibilité prévue par le cadre budgétaire de l’UE, ainsi que de s’assouplir ses règles en matière d’aide d’Etat, afin que les mesures nécessaires puissent être mises en place pour contenir l’épidémie du coronavirus et en atténuer les effets socio-économiques négatifs.