Planet Labor devient mind RH

UE : ce qu’une législation européenne sur le télétravail pourrait changer dans les États membres

Deux ans et demi après le passage massif de salariés au télétravail au moment des confinements, de nombreux pays européens ont mis en place ou actualisé leur législation sur le télétravail. Disparités de modalités de formalisation du télétravail, compensations financières inégales, droit à la déconnexion encore rare… mind RH a passé à la loupe les régulations instaurées par les 27 États membres.

Par Antoine Piel avec Aymeric Marolleau. Publié le 28 octobre 2022 à 16h35 - Mis à jour le 03 novembre 2022 à 14h56

Sur les 27 États membres, 11 ont actualisé leur législation sur le télétravail depuis le début de la pandémie. Ces changements (voir notre tableau en fin d’article) permettent de renforcer l’encadrement du travail à distance là où il manquait mais aussi d’adapter les textes aux enjeux du monde du travail post-Covid : flexibilisation du temps de travail,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

À lire

Tableau comparatif des législations sur le télétravail dans 11 pays de l'UE