Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

UE : pas de remise en question du mandat du Parlement pour le projet de directive sur les conditions de travail transparentes et prédictibles (en bref)
Planet Labor, 15 novembre 2018, n°10896 - www.planetlabor.com

Les négociations entre le Conseil des ministres, le Parlement et la Commission européenne (trilogues) sur le projet de directive relative à l’amélioration des conditions de travail vont belle et bien commencer. Le Parlement européen a confirmé le 15 novembre le mandat de négociation voté mi-octobre par la commission de l’Emploi et des Affaires sociales au rapporteur Enrique Calvet Chambon (libéral de l’ADLE, Espagnol) (voir article n° 10860). La demande de remise en question de ce mandat, rejetée par 398 voix contre 208 avec 13 abstentions, avait été introduite au nom des groupes PPE (droite et centre-droit)  et ECR (droite conservatrice et eurosceptique). D’après le rapporteur, les négociations (trilogues) démarreront le 21 novembre. Ce projet de directive vise à améliorer la protection des travailleurs dans un monde du travail qui change de plus en plus, particulièrement en raison de l’accroissement des nouvelles formes d’emploi (travailleurs des plateformes, à la demande, sur bon, etc. sur le projet v. dépêche n°10507).

68 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article