Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

UE : la Commission propose trois nouvelles limites pour les agents chimiques cancérigènes
Planet Labor, 22 septembre 2020, n°12134 - www.planetlabor.com

C’est parti pour une 4e révision de la directive 2004/37/CE concernant l’exposition des travailleurs aux agents cancérigènes. Cette fois, la Commission européenne propose d’abaisser la limite existante pour le benzène, auquel sont exposés près d’1 million de travailleurs principalement dans l’industrie pétrochimique, l’industrie automobile ou encore la métallurgie. Et d’introduire deux nouvelles valeurs limites, l’une pour l’acrylonitrile et l’autre, pour les composés de nickel. La proposition de la Commission s’appuie sur deux phases de consultation avec les partenaires sociaux ainsi que sur l’avis du comité scientifique de l’Agence européenne des produits chimiques et du comité consultatif tripartite sur la sécurité et la santé au travail (où sont représentés les employeurs, les travailleurs et les États membres). Le texte, qui doit encore être adopté par le Parlement et le Conseil, sera suivi par une révision plus large du cadre stratégique de sécurité et de santé au travail et par un grand plan européen de lutte contre le cancer.