Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

UE : le Parlement danois rejette la directive sur les salaires minima
Planet Labor, 23 novembre 2021, n°12797 - www.planetlabor.com

Alors que les députés européens doivent voter cette semaine une résolution qui oblige les Etats dont la couverture par la négociation collective n’atteint pas 80 % du salariat à agir pour promouvoir le dialogue social sur le salaire minimum, les pays nordiques font bloc pour s’opposer à la directive. Le Parlement danois a voté le 18 novembre une motion de soutien au gouvernement dans son refus du texte. «Je peux comprendre que d’autres pays s’inquiètent de ce qui se passe sur leur marché du travail où les gens ne peuvent vivre dignement avec des bas salaires. Mais nous avons trouvé un meilleur modèle au Danemark qui doit être protégé et ne doit pas être détruit par une directive européenne», a déclaré le ministre social-démocrate Mattias Tesfaye. Même si la directive ne crée pas d’obligation directe d’introduire un salaire minimum légal (v. dépêche n° 12425), les autorités craignent d’y être contraintes à la suite de contentieux auprès de la Cour de justice de l’UE. Au Danemark et en Suède, le salaire minimum est actuellement négocié au niveau des branches, modèle social défendu y compris par les syndicats locaux. Selon Euractiv, à l’occasion de la session plénière du Parlement européen, les parlementaires de ces deux pays vont tenter d’ouvrir le rapport aux amendements, ce qui pourrait retarder le processus d’adoption de la directive pour plusieurs mois. S’il est adopté, le Parlement entrera en revanche en négociations avec le Conseil de l’Union européenne afin d’aboutir à une position commune.