Planet Labor devient mind RH

Allemagne : employeurs et syndicats appellent le Bundestag à « corriger » le projet de loi portant le salaire minimum à 12 euros

Le Conseil fédéral des ministres (Bundeskabinett) a entériné, le 23 février, le projet de loi d’Hubertus Heil (SPD), ministre du Travail et des Affaires sociales, relevant le niveau du salaire minimum à 12 euros l’heure au 1er octobre 2022. Par ailleurs, la nouvelle coalition a donné son aval au rehaussement du plafond légal des mini-jobs qui passera de 450 euros à 520 euros par mois. Tandis que la fédération des employeurs allemands (BDA) envisage de porter plainte contre l’augmentation par voie législative du salaire minimum, les syndicats ont appelé les députés à stopper l’extension à venir des mini-jobs.

Par Marion Leo. Publié le 24 février 2022 à 8h58 - Mis à jour le 23 février 2022 à 17h15

Lors de sa course à la chancellerie, le candidat social-démocrate Olaf Scholz avait promis de porter le salaire minimum à 12 euros l’heure le plus rapidement possible. Il a tenu parole. Adopté ce mercredi par le Conseil des ministres, le premier projet de loi du ministre du Travail Hubertus Heil prévoit une « augmentation exceptionnelle par voie législative » du salaire minimum légal. S’élevant actuellement à 9,82 euros bruts l’heure, il passera à 10,45 euros l’heure au 1er juillet 2022,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.