Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Argentine : le gouvernement reconnait le droit de s’absenter pour les jours où les enfants ont des classes virtuelles ou une journée de cours réduite
Planet Labor, 12 février 2021, n°12357 - www.planetlabor.com

Dans la perspective du retour des grandes vacances (à des dates variables selon les provinces), le gouvernement a adopté cette mesure (ici) qui reconnait  à la mère, au père ou la personne qui a en charge un mineur qu’il.elle ne peut laisser à quelqu’un d’autre lors des jours où l’enfant ou l’adolescent suit les cours à distance ou en cas de journées de cours réduites un droit d’absence justifie (inasistencia justificada). Si la première fois qu’une telle mesure avait été mise en place (lors du confinement n en mars dernier), il y avait eu débat sur l’obligation de rémunération de cette absence par l’employeur, la question semble réglée aujourd’hui : il s’agit bien d’un « congé » rémunéré par l’employeur et non pris en compte dans les éléments de rémunération qui pénalisent l’absentéisme. La mesure ne peut évidemment bénéficier qu’à un seul parent qui doit en informer son employeur et lui fournir des indications précises sur les jours et heures d’absence au moyen notamment d’une déclaration sur l’honneur. Les établissements d’enseignements devront rendre public le régime de présence scolaire pour permettre aux employeurs de croiser les informations avec celles transmises par leurs salariés.