Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Asie : le surmenage dans les métiers de la tech ne va plus de soi
Planet Labor, 31 août 2021, n°12650 - www.planetlabor.com

Que ce soit en Chine ou au Japon, les longues heures supplémentaires dans les métiers de la tech, la plupart du temps non-payées, ne vont plus de soi. En Chine, c’est une directive conjointe de la Cour populaire suprême et du ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale qui s’en prend au surmenage institutionnalisé. Au Japon, c’est un peu l’inverse, puisqu’en dépit d’une législation modernisée sur les modes de travail adoptée en juin 2018, s’attaquant notamment au problème ô combien aigu des heures de travail excessives, la tendance dans la tech est au regain de syndicalisation chez des cols blancs qui se sentent plus que jamais fragilisés, et dont les craintes dépassent le cadre du surmenage.

4354 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article