Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Brexit : un projet de formulaire pour rentrer en Grande-Bretagne inquiète les entreprises
Planet Labor, 3 décembre 2019, n°11523 - www.planetlabor.com

A l’approche des élections générales anticipées du 12 décembre, les conservateurs, toujours favoris des sondages, ont annoncé hier leur intention de créer, en cas de victoire, un formulaire d’entrée pour les Européens après le Brexit. Similaire à l’Electronic System for Travel Authorization (ESTA) réclamé par les Etats-Unis aux touristes provenant de pays exemptés de visas, les voyageurs européens devront remplir ce document en ligne baptisé the Electronic Travel Authorisation (ETA) et prévenir au moins trois jours avant de leur arrivée en Grande-Bretagne. Plus facile à obtenir qu’un visa, l’ETA sera payant et toute personne n’ayant pas fait cette démarche ne pourra pas entrer dans le royaume. Par ailleurs, les Européens devront aussi se munir d’un passeport, alors que jusqu’ici, une carte d’identité suffisait. Cette annonce a semé le trouble chez les employeurs, très attachés à la liberté de circulation. «Une facilité de mouvement entre la Grande-Bretagne et l’UE est très importante pour beaucoup de nos membres, a remarqué Edwin Morgan, responsable de la politique de l’Institute of Directors (IoD). Donc le gouvernement doit faire en sorte de maintenir a minima les démarches administratives, d’autant plus que la Grande-Bretagne vend de nombreux services à l’Europe, ce qui implique que des professionnels voyagent», a-t-il remarqué inquiet.