Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Chili : bras de fer politique autour de la durée du temps de travail
Planet Labor, 17 octobre 2019, n°11428 - www.planetlabor.com

La séance plénière du 23 octobre prochain à la Chambre des députés s’annonce d’ores et déjà historique. Ce jour-là, les élus chiliens, majoritairement d’opposition, voteront vraisemblablement pour la proposition de loi déposée par deux députées communistes. Le texte, qui date en réalité de 2017, prévoit une réduction du temps de travail de 45 à 40 heures hebdomadaires (v. dépêche n°11330). Il est, selon les sondages, amplement soutenu par l’opinion publique, dans un pays où le temps passé au travail est l’un des plus élevé de l’OCDE. Pendant ce temps, le projet de loi de « flexibilisation du travail » du gouvernement de Sebastián Piñera (droite libérale), soutenu par le patronat, fortement impopulaire, prend la poussière sur les bureaux de la Commission Travail de la Chambre des députés depuis mai dernier (v. dépêche n°11226).

3004 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article