Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Chili : le gouvernement va ratifier la convention de l’OIT contre la violence et le harcèlement au travail
Planet Labor, 9 septembre 2022, n°13195 - www.planetlabor.com

Le gouvernement chilien a annoncé, lundi 29 août, qu’il ratifiera la convention 190 de l’OIT concernant l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail. Selon les statistiques officielles, 25 % des plaintes pour harcèlement auprès de la Direction du travail (organisme public veillant au respect du droit du travail) sont pour harcèlement sexuel et 92 % d’entre elles sont effectuées par des femmes. Le gouvernement souligne ainsi que la convention 190 représente une avancée pour les femmes en premier lieu. En juin 2019, lors de l’adoption de la convention 190 par la Conférence internationale du travail, le Chili avait voté en faveur du texte, rappelle le gouvernement. « C’est pour cette raison que le président a dévoilé qu’un projet de loi serait envoyé au Congrès, visant à adhérer à cette convention », indique le gouvernement dans un communiqué. Lors de cette annonce officielle – à laquelle ont participé les ministres du Travail et des Affaires étrangères – le président Gabriel Boric (gauche), a déclaré : « je n’ai aucun doute que [le Congrès] va approuver [le projet de loi] avec rapidité », inscrivant la future ratification dans le cadre d’une politique de dialogue social plus large, selon des propos rapportés par Diario y Radio Universidad Chile. Depuis son entrée en vigueur le 25 juin 2021, 20 pays ont ratifié la convention.