Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

France : lancement d’une première action de groupe pour discrimination fondée sur le sexe
Planet Labor, 8 octobre 2020, n°12170 - www.planetlabor.com

La CGT de la Caisse d’Épargne d’Île-de-France a annoncé hier  7 octobre qu’elle avait assigné la CEIDF pour lui demander de prendre des mesures structurelles afin de faire cesser ce qu’elle qualifie de « discrimination systémique à l’encontre des femmes » en matière d’embauche, de rémunération, de promotion, de formation, de temps partiel, de classification et de conditions de travail. En 2019, le syndicat avait, conformément aux prescriptions légales qui imposent une phase pré-contentieuse, procédé à une mise en demeure de l’employeur laquelle doit déboucher sur une discussion sur les mesures permettant de faire cesser la discrimination collective alléguée. L’organisation syndicale a fait le choix de poursuivre mettant en avant un refus de la banque de discuter. La direction de la banque a exprimé à la presse qu’elle attendait de cette action judiciaire qu’elle lui permette de démontrer son engagement en faveur de l’égalité professionnelle et qu’elle fasse « cesser la campagne de communication politique, mensongère et diffamatoire de la CGT».