Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

France : lancement prochain de la vaccination contre le Covid-19 par les médecins du Travail
Planet Labor, 22 février 2021, n°12373 - www.planetlabor.com

Selon une information publiée par Les Echos ce lundi 22 février, le ministère du Travail a envoyé aux services de santé au travail une instruction pour la mise en place de la vaccination. Comme le prévoit une ordonnance signée le 2 décembre dernier adaptant les missions des services de santé au travail à l’urgence sanitaire, les médecins du travail vont pouvoir participer à la campagne de vaccination française. Dès cette semaine, les médecins du travail volontaires pour participer à la campagne doivent recevoir une première livraison d’un flacon, qui contient 10 doses. Ce quota pourra être porté à 2 ou 3 flacons pour la 2e livraison prévue le premier mars, précise le protocole cité par Les Echos. Les salariés “vulnérables”, de 50 à 64 ans, seront prioritaires pour bénéficier de l’injection d’une première dose du candidat-vaccin AstraZeneca mais tous les salariés devront être informés et ce sera le salarié lui-même qui devra contacter ce dernier pour prendre rendez-vous. Ce mode opératoire vise à garantir le “respect de la confidentialité des vaccinations vis-à-vis des employeurs”, est-il précisé. De même, il est recommandé que les injections aient lieu dans les locaux des services de santé au travail “et non dans des locaux sis au sein des entreprises”. Comme pour tous les autres concernés par la vaccination, le “consentement éclairé” des salariés devra être recueilli et une entreprise ne pourra l’imposer à son personnel. Compte tenu du temps que les médecins se portent volontaires, des délais logistiques et de prises de rendez-vous, la campagne de vaccination en entreprise devrait débuter à partir du 1er mars.