Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

France : le TJ de Nanterre ne remet pas en cause le raccourcissement des délais de consultation du CSE pour cause de Covid-19
Planet Labor, 18 juin 2020, n°12011 - www.planetlabor.com

La décision rendue hier 17 juin par le Tribunal judiciaire de Nanterre intervenait dans le cadre d’un contentieux, en apparence classique, opposant un CSE et une direction sur la fourniture des informations nécessaires pour rendre un avis dans le cadre d’une procédure de consultation. En réalité, il dépassait l’entreprise car se sont joints à cette instance des syndicats et des associations d’experts et d’avocats pour remettre en cause le raccourcissement des délais d’information et de consultation décidé dans le cadre des mesures d’urgence pour faire face à la crise sanitaire. Les plaignants ont invoqué des réglementations européennes sans succès, les juges considérant que ces dernières ne sont pas applicables dans un différend opposant des personnes privées. De plus, pour les juges, ces délais ne privent pas l’instance de représentation du personnel de la faculté de saisir la justice pour obtenir les informations nécessaires pour rendre leur avis et obtenir en conséquence un allongement des délais.

6879 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article