Planet Labor devient mind RH

Grande-Bretagne : ce qu’il faut retenir du mini-budget

Le ministre des finances Kwasi Kwarteng a dévoilé, le 23 septembre, un mini-budget permettant de cerner la politique économique voulue par la nouvelle Première ministre Liz Truss. Parmi les mesures présentées pour relancer la croissance et contrer l'inflation, les employeurs retiendront particulièrement le déplafonnement des bonus dans le secteur bancaire ainsi que la suppression de la réforme fiscale sur l’emploi déguisé (IR35). Tandis que les syndicats s'inquiètent, eux, d'un projet de régulation plus stricte des grèves.

Par Jessica Agache-Gorse. Publié le 27 septembre 2022 à 10h41 - Mis à jour le 26 septembre 2022 à 17h27

Comme annoncé à la mi-septembre par la presse (v. dépêche n°13210), le Chancelier de l’Échiquier a confirmé lors de la présentation de ce mini-budget la suppression du plafonnement des bonus des banquiers. Cette limitation des primes à 200% du salaire annuel était en place depuis 2014 et avait été décidée par l’UE suite à la crise financière de 2008 (v. dépêche n°7485). « Une économie britannique forte a toujours été liée à un secteur financier fort lui aussi. Nous avons besoin que les banques mondiales créent des emplois, investissent et paient leurs impôts ici à Londres,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.