Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : création d’un congé légal pour les parents endeuillés
Planet Labor, 24 janvier 2020, n°11607 - www.planetlabor.com

A partir du 6 avril, tous les parents britanniques perdant un enfant de moins de 18 ans auront le droit à deux semaines de congé. Baptisée «Jack’s Law» en la mémoire d’un enfant disparu dont la mère s’est battue pour obtenir cette loi, la Parental Bereavement Leave and Pay Regulations qui est arrivée au bout de son processus d’adoption le 23 janvier. Elle prévoit que dès le premier jour d’embauche, tout salarié ait droit à un congé de deux semaines s’il perd un enfant, y compris lorsqu’il s’agit d’un enfant mort-né après 24 semaines de grossesse. Les parents endeuillés pourront prendre ce congé en une ou deux fois sur une période de 56 semaines. De plus, les employés ayant travaillé 6 mois d’affilée pour une entreprise et dont le salaire hebdomadaire moyen dépasse 118 livres (140,17 E) percevront durant ces 15 jours le Statutory Parental Bereavement Pay (SPBP), fixé à 148,68 livres (176,62E) par semaine, ou à 90% de leur rémunération hebdomadaire moyenne si ce montant est plus faible. “Les entreprises soutiennent totalement le fait de donner cette flexibilité aux parents endeuillés”, a réagi la confédération patronale CBI. Jusqu’ici, les employeurs britanniques donnaient en moyenne 5 jours de congé payé pour le deuil d’un enfant. Le gouvernement, qui a qualifié cette loi de première mondiale, estime que la Jack’s Law va aider 10.000 parents par an. En France, un député a justement proposé ces derniers jours d’augmenter de 5 à 12 jours le congé pour le deuil d’un enfant.