Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : des visas illimités pour les meilleurs scientifiques après le Brexit
Planet Labor, 28 janvier 2020, n°11614 - www.planetlabor.com

Les scientifiques, chercheurs et mathématiciens les plus brillants pourront venir en Grande-Bretagne après le Brexit grâce à une procédure accélérée, illimitée et sur-mesure, a annoncé le 27 janvier le gouvernement conservateur. Baptisé Global Talent, ce système n’exigera de leur part ni salaire minimum ni contrat. En place dès le 20 février, il sera dirigé par l’agence UK Research and Innovation Agency (UKRI), organisme non-gouvernemental gérant les fonds pour la recherche, et non par les services d’immigrations. Les personnes ayant le visa Global Talent pourront en prime obtenir plus rapidement le statut de résident (settled status). «Alors que nous quittons l’UE, je veux que l’on sache que le Royaume-Uni est ouvert aux esprits les plus talentueux du monde et est prêt à les aider pour qu’ils transforment leurs idées en réalité», a lancé le Premier ministre Boris Johnson. Saluée par une partie de la communauté scientifique qui redoutait une fuite des cerveaux, cette annonce a cependant été critiquée par certains qui craignent que les jeunes chercheurs soient exclus. A noter que pour les autres migrants, le gouvernement a prévu d’instaurer un système migratoire à points similaire à l’Australie d’ici janvier 2021. Ils devront également détenir un contrat garantissant un salaire annuel d’au moins 30.000 livres (35.500 E). Ce seuil ne convient pas aux grandes organisations patronales qui ont écrit à la ministre de l’Intérieur pour réclamer son abaissement.