Planet Labor devient mind RH

Grande-Bretagne : la Cour suprême confirme que les chauffeurs d’Uber sont des “workers”

Après des années de procédures judiciaires, la Cour suprême britannique, juridiction la plus élevée du royaume, vient d'énoncer le 19 février que les chauffeurs de l'application américaine ne devaient pas être considérés comme des travailleurs indépendants (self-employed) mais plutôt comme des "workers" (voir la définition du gouvernement britannique ici) bénéficiant de fait d'un salaire minimum et de congés payés, même s'ils ne sont pas des «employés». Cette décision inédite – qui risque fort de secouer le monde de la gig economy - va améliorer les conditions de travail de dizaines de milliers de chauffeurs et très certainement contraindre Uber à verser des milliers de livres d'indemnisations.

Par Jessica Agache-Gorse. Publié le 19 février 2021 à 16h05 - Mis à jour le 16 juin 2021 à 13h47

«C’est une victoire énorme car nous avons été capables d’affronter un géant», a déclaré, soulagé, un des deux chauffeurs plaignants, Yaseen Aslam, depuis devenu président du syndicat App Drivers & Couriers Union (ADCU). «Nous n’avons pas baissé les bras et nous avons tenu bon – peu importe ce par quoi nous sommes passés émotionnellement, physiquement et financièrement, nous avons campé sur nos positions», a-t-il encore remarqué, soulignant combien cette épopée judiciaire a été longue. La première plainte de deux chauffeurs contre Uber remonte en effet à 2016. Bien qu’un tribunal de l’emploi avait alors donné raison aux chauffeurs,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.