Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : la diversité absente de plus d’1/3 des CA des grandes entreprises
Planet Labor, 6 février 2020, n°11638 - www.planetlabor.com

37% des entreprises de l’indice boursier vedette FTSE 100, regroupant les 100 plus grandes entreprises cotées, n’ont aucune personne issue de minorités ethniques au sein de leur conseil d’administration. Si l’on prend en compte les entreprises du FTSE 350, ce sont même 59% d’entre elles qui n’ont aucune représentation de la diversité dans leur CA, tandis que seules 15 d’entre elles ont un directeur général issu de minorités. Ces chiffres ont été révélés le 5 février par l’enquête indépendante Parker review. Commandée par le gouvernement depuis 3 ans, la mission de cette dernière est d’inciter les entreprises à faire bouger les lignes suite à la publication d’un rapport choc qui avait dénoncé en 2017 le manque de diversité au travail (v. dépêche n°10091). La Parker review donne également des conseils aux entreprises et leur a fixé plusieurs objectifs dont le principal est de compter d’ici 2021 au moins une personne BAME (Black, Asian or minority ethnic) dans chaque CA des entreprises du FTSE 100. «Avec moins de deux ans pour atteindre le premier de ces objectifs, il semblerait que nous sommes à la traîne», s’est inquiété Sir John Parker, président du Parker Review Committee. La confédération patronale CBI s’est elle montrée plus rassurante. «Les entreprises doivent se concentrer sur la diversité ethnique autant que sur la diversité de genre. Si elles le font, alors atteindre l’objectif de 2021 (…) est encore possible», a assuré Matthew Fell, en charge des politiques du CBI.