Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : le gouvernement lance une consultation pour que les salarié.es victimes de violences conjugales soient soutenues sur leur lieu de travail
Planet Labor, 10 juin 2020, n°11994 - www.planetlabor.com

Lancée le 9 juin, cette enquête d’une durée de 3 mois prévoit des tables-rondes, des questions ouvertes auxquelles les employeurs peuvent répondre par mail ainsi qu’une études des bonnes pratiques de certains groupes. L’objectif est d’actualiser le droit du travail britannique en la matière. «Cela va nous permettre d’avoir les éléments nécessaires pour que le gouvernement et les entreprises agissent à l’avenir afin que les victimes soient soutenues comme il le faut au travail», a expliqué le secrétaire en charge des entreprises, Paul Scully. Parmi les pistes évoquées : permettre aux victimes le travail flexible ou la prise d’un congé exceptionnel. Les employeurs pourraient aussi être incités à adopter une politique d’entreprise sur ce thème et à indiquer aux managers et aux équipes comment réagir afin que le lieu de travail soit un espace de protection et de soutien moral. Enfin, pour contrer les «abus économiques», les entreprises pourraient par exemple payer la victime sur un autre compte bancaire ou débloquer un salaire en urgence. «Les violences conjugales sont un problème de société mais aussi une question pour les entreprises, a rappelé Peter Cheese, directeur général de l’organisme spécialiste des RH CIPD. (…) Une recherche de l’Equality and Human Rights Commission a révélé que 75% des victimes d’abus sont visées au travail par du harcèlement téléphonique ou car leur partenaire violent arrive dans les bureaux par surprise».