Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : le ministre des Finances envisage de déplafonner les bonus des banquiers
Planet Labor, 19 septembre 2022, n°13210 - www.planetlabor.com

Le Chancelier de l’Échiquier Kwasi Kwarteng, fraîchement nommé par la nouvelle Première ministre Liz Truss, veut supprimer la limitation des bonus dans la finance, a révélé la presse le 15 septembre. Son objectif serait de rendre la City de Londres plus attractive alors que certaines sociétés financières optent parfois pour d’autres pays n’imposant pas de plafond. Pour rappel, la limitation des bonus, en place depuis 2014, a été décidée par l’UE suite à la crise financière de 2008 (v. dépêche n°7485). Elle interdit les bonus dépassant 200% du salaire annuel. Avant le Brexit, Londres était déjà contre ce plafonnement au point d’avoir déposé un recours devant la justice européenne, finalement abandonné. Un des arguments des détracteurs de ce plafond est qu’il entraîne des coûts fixes élevés pour les employeurs qui doivent proposer des salaires plus importants pour séduire les banquiers. La confédération syndicale TUC a, de son côté, fustigé ce nouveau projet. « Les travailleurs sont mis à terre par l’explosion des prix après la période d’austérité salariale la plus longue de l’histoire moderne. La priorité numéro un du Chancelier devrait être d’augmenter les salaires de tout le monde et non pas de booster les généreux bonus de ceux qui sont déjà au sommet» , s’est agacée Frances O’Grady, la secrétaire générale du TUC. Le ministère des Finances s’est refusé à tout commentaire. Vendredi 23 septembre, Kwasi Kwarteng devrait dévoiler des mesures budgétaires comprenant des baisses d’impôts.