Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : les conservateurs promettent un salaire minimum de 10,50 £ de l’heure
Planet Labor, 2 octobre 2019, n°11392 - www.planetlabor.com

Face à la menace d’élections anticipées, l’ambiance est à la surenchère dans le royaume. Alors que le parti travailliste a réitéré ces dernières semaines sa promesse d’élever le National Living Wage à 10 £ horaire (11,24 euros) pour tous en cas de victoire électorale (v. dépêche n°11354), le parti conservateur de Boris Johnson est allé plus loin. Durant le congrès annuel des Tories qui se termine ce jour à Manchester, le ministre des finances Sajid Javid a ainsi promis d’augmenter le salaire minimum légal à 10,50 £ (11,8 euros) d’ici 2024. Par ailleurs, les conservateurs veulent verser ce salaire rehaussé dès 21 ans, alors qu’actuellement il faut avoir 25 ans pour percevoir le montant le plus élevé du salaire minimum. Le National Living Wage est en effet divisé en 4 seuils croissants : moins de 18 ans, 18-20 ans, 21-24 ans, 25 ans et plus. En 2021, ce salaire minimum de 10,50 £ horaire serait versé dès 23 ans et, en 2024, dès 21 ans, a détaillé Sajid Javid qui dit vouloir «récompenser le dur labeur des millenials». Qualifiées de «tentative pathétique de rattrapage» par le Labour, ces annonces ont inquiété les employeurs. «Augmenter la productivité est la seule façon de pouvoir soutenir une hausse des salaires», a rappelé Carolyn Fairbairn, directrice générale de la confédération patronale CBI. Tandis que la confédération syndicale TUC a souligné que «cette promesse serait annihilée par un Brexit sans accord».