Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : un tribunal de l’emploi réclame à la CJUE des éclaircissements sur le statut de « worker » dans le contexte de la gig economy
Planet Labor, 20 septembre 2019, n°11366 - www.planetlabor.com

Est-ce que le fait qu’un individu ait le droit d’engager un remplaçant pour faire une partie ou la totalité de son travail signifie qu’il ne peut pas être considéré comme « worker » ? C’est cette question que vient d’adresser le tribunal de l’emploi de la ville de Watford à la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), a révélé le 18 septembre le site spécialiste de l’actualité RH Personnel Today. Ce juge britannique s’interroge plus globalement sur la compatibilité du statut de « worker » avec la loi européenne ainsi que sur le temps de travail. A tel point que, selon les experts, la réponse de l’Europe pourrait avoir un impact sur la gig economy ainsi que sur le statut de « worker » (distinct en droit britannique de celui d’ » employee »).

2937 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article