Planet Labor devient mind RH

Inde : dans les zones économiques spéciales, une nouvelle règle permet à 50% des salariés de télétravailler

Par Carole Dieterich. Publié le 27 juillet 2022 à 9h29 - Mis à jour le 26 juillet 2022 à 17h22

Le département du commerce indien a dévoilé une nouvelle règle, mardi 19 juillet, permettant à 50% salariés des entreprises situées dans les zones économiques spéciales de travailler de chez eux. En Inde, ces zones bénéficient d’un statut particulier leur conférant notamment des exonérations d’impôts. L’objectif étant d’attirer les investissements étrangers mais aussi de favoriser les exportations. Cette nouvelle règle sur le télétravail s’applique à l’ensemble des salariés des entreprises installées dans ces zones mais aussi aux salariés contractuels. L’Inde compte plus de 350 zones économiques spéciales, fortes de quelque deux millions de salariés, qui contribuent à plus de 25 % des exportations indiennes. Les commissaires au développement, qui ont autorité dans ces zones, pourront néanmoins augmenter la part de salariés autorisés à travailler à distance. « Le travail à domicile est désormais autorisé pour une durée maximale d’un an. Cependant, celle-ci peut encore être prolongée pour une période d’un an par le commissaire au développement à la demande des unités », précise la décision du gouvernement. Il reviendra aux différentes entreprises de fournir l’équipement et d’assurer une connexion adéquate pour le travail à distance. La majorité des zones économiques spéciales indiennes accueille des entreprises qui fournissent des services dans le secteur des technologies de l’information, des fabricants de logiciels ou encore de composants électroniques et de circuits imprimés.

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.