Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Irlande : le gouvernement et les partenaires sociaux vont plancher sur une refonte des relations sociales
Planet Labor, 31 mars 2021, n°12449 - www.planetlabor.com

Une revue complète des relations professionnelles. C’est ce qu’a annoncé mardi 30 mars le ministre des Entreprises, du Commerce et de l’Emploi Leo Varadkar, qui juge le fonctionnement actuel trop dépendant du “volontarisme” des acteurs. Un groupe de travail de haut niveau, placé sous l’égide du Labour Employer Economic Forum (Forum économique travailleurs-employeurs) et réunissant partenaires sociaux, membres du ministère et universitaires, va se réunir pour établir des propositions de réformes. Au menu des discussions : le système de reconnaissance des syndicats par les employeurs (qui peuvent aujourd’hui refuser de discuter avec eux), le fonctionnement des négociations à l’intérieur de l’entreprise en ce qui concerne le salaire et les conditions de travail par rapport au contexte économique et les mécanismes de fixation des salaires. Les décrets sectoriels d’emploi, qui fixent notamment les salaires et protections minimales pour les travailleurs, sont sous le coup d’un examen de constitutionnalité et pourraient contrevenir à la directive européenne présentée en octobre qui devrait exiger des salaires minima adéquats (v. dépêche n°12199). En janvier, le ministre Leo Varadkar s’était joint à la coalition de 8 pays réclamant que la directive aboutisse à une recommandation plutôt qu’un instrument juridique contraignant. “À la lumière […] des initiatives internationales visant à examiner de plus près la manière dont les employeurs et les syndicats s’engagent sur des questions d’intérêt mutuel, j’estime qu’il est temps d’examiner les négociations collectives et le paysage des relations industrielles en Irlande”, a-t-il déclaré. Le rapport du groupe de travail est attendu en juillet.