Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Italie : l’état d’urgence sanitaire prend fin au 31 mars
Planet Labor, 30 mars 2022, n°12985 - www.planetlabor.com

Le gouvernement italien a décidé de lever progressivement les mesures anti-Covid : le passe sanitaire au travail, obligatoire depuis le 15 octobre 2021 (v. dépêche n°12685), restera en vigueur jusqu’au 30 avril 2022, tout comme le port du masque sur les lieux de travail. En théorie, l’obligation vaccinale pour les plus de 50 ans reste en place jusqu’au 15 juin 2022 (sous peine d’une amende forfaitaire de 100 euros), mais dès le 25 mars, les travailleurs de plus de 50 ans (v. dépêche n° 12853) peuvent accéder à leur lieu de travail avec le passe sanitaire, et non plus le passe vaccinal. La mesure qui prévoyait que les travailleurs de plus de 50 ans non vaccinés soient considérés en absence injustifiée et privés de rémunération est donc levée. Par ailleurs, les normes simplifiées sur le smart working, instituées au début de la pandémie pour faciliter le travail à distance, resteront en vigueur jusqu’au 30 juin 2022. Jusqu’à cette date, l’accord individuel entre l’employeur et le salarié (prévu par la loi de 2017) n’est pas nécessaire. Cela laisse donc aux employeurs qui ne pratiquaient pas le travail agile avant l’urgence sanitaire le temps de s’organiser, s’ils souhaitent maintenir le smart working dans le futur. En prévision de la fin de l’état d’urgence sanitaire, de nombreuses grandes entreprises (v. dépêches n°12935, 12863, 12796 et 12951) ont signé ces dernières semaines des accords syndicaux pour définir le travail hybride post-pandémie.