Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Italie : nouveau protocole anti-Covid-19 sur les lieux de travail
Planet Labor, 7 juillet 2022, n°13134 - www.planetlabor.com

Alors que la septième vague déferle, le gouvernement italien et les partenaires sociaux ont signé, le 30 juin, un nouveau protocole anti-Covid-19 sur les lieux de travail. Celui-ci simplifie les normes précédentes, mais ne lève pas complètement les mesures restrictives. En particulier, il reste interdit pour un travailleur de se présenter sur son lieu de travail – ou bien d’y rester – s’il présente des symptômes compatibles avec le Covid-19. Prendre la température à l’entrée des lieux de travail reste autorisé, une mesure massivement appliquée en Italie durant toute la pandémie. Les masques FFP2 « gardent un rôle protecteur important pour la santé des travailleurs (…) dans les lieux fermés, partagés par plusieurs travailleurs, ou bien ouverts au public, ou bien quand il n’est pas possible d’assurer la distance interpersonnelle d’un mètre », peut-on lire dans le texte. Les employeurs sont donc obligés de mettre des masques FFP2 à disposition des salariés. Sur indication du médecin du travail ou du responsable de la prévention, les employeurs sont en outre tenus d’identifier des groupes spécifiques de travailleurs – en particulier les « sujets fragiles » – pour lesquels le port du masque FFP2 sera obligatoire. Le protocole continue d’encourager l’échelonnement des horaires d’entrée et de sortie du personnel pour éviter les rassemblements, et indique que le travail à distance « représente, même dans la situation actuelle, un instrument utile » pour lutter contre la diffusion du Covid-19, surtout pour les travailleurs fragiles. Ce nouveau protocole remplace ceux souscrits par le gouvernement et les partenaires sociaux en 2020 et 2021 (v. dépêches n°11720, 11883 et 12463) et sera revu d’ici au 31 octobre.