Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Mexique : une proposition de loi pour étendre le congé paternité à 2 mois
Planet Labor, 5 novembre 2021, n°12777 - www.planetlabor.com

Une proposition de loi, déposée le 28 octobre par le député de la majorité présidentielle et parlementaire (Morena, centre gauche), Manuel Baldenebro, par ailleurs président de la Commission Travail à la Chambre des députés, propose d’allonger le congé paternité, actuellement d’une durée de 5 jours ouvrés, à 60 jours rémunérés. Le texte propose de modifier l’article 132-1 de la Loi fédérale du travail, consacré aux obligations patronales : les employeurs seraient alors dans l’obligation de concéder aux pères qui le souhaitent un congé d’une durée de 60 jours. « Le congé actuel de 5 jours est insuffisant et perpétue sur les femmes la charge de travail liée au soin des enfants » écrit le député dans sa proposition de loi, en rappelant que les mères ont droit à 12 semaines de congé maternité (6 semaines avant l’accouchement et 6 semaines après). Cette législation « crée une situation de discrimination » dénonce le parlementaire, qui rappelle que tout l’enjeu de cette proposition de loi est de « combattre les stéréotypes de genre », « aboutir à une coresponsabilité dans l’éducation des enfants » pour « asseoir une véritable égalité de genre au sein du foyer et dans la société ». En septembre dernier, le président de la Cour suprême, Arturo Zaldívar, avait annoncé, à la surprise générale, l’instauration d’un congé paternité de 3 mois rémunéré pour l’ensemble des fonctionnaires du pouvoir judiciaire. La proposition de loi du député Baldenebro devra être discutée et approuvée en commission avant de pouvoir passer en séance plénière.