Planet Labor devient mind RH

Mexique : une proposition de loi pour réguler le travail sur les plateformes numériques

La proposition de loi déposée par une sénatrice de la majorité entend reconnaître le statut de « travailleur numérique » aux chauffeurs VTC et livreurs des plateformes numériques et garantir le respect de leurs droits salariaux. Au total, six propositions de loi visant la régulation de la relation de travail entre les plateformes et leurs travailleurs sont actuellement en attente d’examen par les commissions travail du Congrès. L’exécutif, qui souhaite réformer la Loi fédérale du travail dans ce sens, devrait prochainement donner son feu vert aux parlementaires de la majorité.

Par Emilie Barazza. Publié le 27 octobre 2021 à 11h21 - Mis à jour le 26 octobre 2021 à 15h57

« En reconnaissant les droits salariaux et en définissant clairement qui sera l’employé et qui sera l’employeur, nous donnerons de la certitude aux relations de travail qui découlent des activités effectuées par le biais des plateformes numériques », écrit la parlementaire Lilia Margarita Váldez Martínez (Morena, parti présidentiel et majoritaire), en introduction de sa proposition de loi visant à « réguler la figure du travailleur sur les plateformes numériques ». …

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.