Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Singapour : Le ministère du Travail et les partenaires sociaux ont élaboré conjointement une charte pour améliorer l’équilibre vie professionnelle-vie personnelle
Planet Labor, 3 mai 2021, n°12503 - www.planetlabor.com

La ministre du Travail, Gan Siow Huang, les syndicats (NTUC) et la Fédération nationale des employeurs de Singapour (SFES) ont présenté, le 26 avril 2021, la charte « Work-Life Harmony » (WLH). Elle constitue un ensemble de bonnes pratiques recommandées aux employeurs pour « enraciner et améliorer l’équilibre entre travail et vie privée » et aider ainsi les salariés à gérer efficacement à la fois leurs responsabilités professionnelles et leurs aspiration personnelles. Cela, en fonction des différentes étapes de leur vie. « Les Singapouriens sont de plus en plus habitués au travail hybride, mais sont également préoccupés par la porosité de plus en plus forte entre travail et vie privée (…) L’adoption de la nouvelle charte tripartite sur l’équilibre entre le travail et la vie personnelle sera un pas dans la bonne direction », a déclaré la ministre du Travail. Le but est de « stimuler le moral et la performance des employés », a-t-elle ajouté. Cette charte, qui est le fruit d’une étroite collaboration entre le ministère du Travail et les partenaires sociaux, s’appuie aussi sur les contributions des parties prenantes, dont un groupe de citoyens, et des professionnels des ressources humaines. Elle prévoit que les employeurs se réfèrent à la norme tripartite de 2017 sur les modalités de travail flexible (FWA) et recommande, par ailleurs, l’octroi d’indemnités de congé améliorées, la nomination d’un « champion de la WLH » au sein de la direction et la révision régulière des programmes travail/vie personnelle pour s’assurer qu’ils répondent aux besoins des employés.