Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Suisse : une votation populaire pour s’opposer au congé paternité
Planet Labor, 10 février 2020, n°11644 - www.planetlabor.com

Mercredi 5 février, la Chancellerie fédérale a déclaré que la pétition pour un référendum s’opposant au tout nouveau congé paternité avait recueilli un nombre suffisant de signatures. Le référendum, porté par l’UDC (conservateur et nationaliste), quelques membres des jeunes libéraux-radicaux et du PDC (démocrate-chrétien), devrait avoir lieu à l’automne prochain. Cette initiative vise à s’opposer à l’entrée en vigueur de la loi adoptée par le parlement en septembre dernier (v. dépêche n°11348) qui prévoit d’accorder aux pères un congé de deux semaines financées par une allocation pour perte de gains. Cette loi était une riposte des pouvoirs publics à une première initiative pour un référendum en faveur d’un congé paternité de 4 semaines promu notamment par la confédération syndicale Travail.Suisse. Les partisans de cette dernière initiative avaient accepté en octobre dernier de retirer leur demande de référendum pour permettre une entrée en vigueur plus rapide du congé. Ces mêmes organisations ont donc constitué un comité du Oui pour soutenir ce congé, qui ne pourra en tout état de cause entrer en vigueur qu’à l’issue de la votation. Pour les opposants à ce congé, son financement impliquera une hausse des cotisations.