Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

19 juin 2006
Grande-Bretagne : le syndicat Amicus lance un ultimatum au secteur de la finance pour résorber les inégalités de salaire entre les femmes et les hommes
Le principal syndicat des salariés du secteur privé menace de « nommer et ostraciser » les entreprises du secteur financier qui ne prendront pas rapidement l’engagement d’éliminer les inégalités de salaires et de revenus. Pour cela, elles sont fermement invitées à signer dans les six mois une charte rédigée par Amicus, dans laquelle elles s’engageront à...
17 juin 2006
L’Agenda social européen du 20 juin au 15 octobre 2006
Nous vous proposons un agenda hebdomadaire sur les principales manifestations concernant l’Europe sociale et les rendez-vous institutionnels. Vous pouvez nous faire parvenir vos programmes d’évènements à l’adresse suivante : press@eeuropnews.com (Réf. 06626)
16 juin 2006
Grande-Bretagne : les inspections du travail à leur plus bas niveau
Les visites des inspecteurs du travail ont chuté d’un quart, de 74 000 à 55 000, entre 2002/03 et 2004/05, selon des chiffres de l’Inspection du travail dévoilés dans le numéro d’été du journal Hazards, une publication trimestrielle du TUC spécialisée sur les risques du travail. (Réf. 06617)
16 juin 2006
Allemagne : pendant que les employés de Schering respirent, ceux de Volkswagen se préparent au conflit
Revue de presse du 12.06 au 18.06.2006 – Les prolongations imprévues de la bataille entre Bayer et Merck pour racheter Schering se sont terminées par la victoire du premier, au grand soulagement des salariés de Schering qui craignaient un démantèlement de leur entreprise. En revanche, chez Volkswagen, l’allongement du temps de travail sans compensation salariale demandé par la direction pourrait déboucher sur des grèves d’avertissement. (Réf. 06615)
16 juin 2006
Grande-Bretagne : des cadres stressés qui ne prennent pas leurs congés
Le « workaholisme » de ses cadres est une bonne affaire financière pour la Grande-Bretagne. Selon une enquête du Chartered Management Institute, les cadres britanniques sacrifient 19 millions de jours de congés par an, un cadeau à leurs employeurs estimé à 3,5 milliards de livres (5,1 milliards d’euros). (Ref. 06614)