Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

24 mai 2006
Grande-Bretagne : des milliers d’enquêtes à l’embauche illégales
Des milliers de candidats à des emplois en Grande-Bretagne ont été sujets ces dernières années à des procédures d’enquête illégales pour vérifier leur casier judiciaire et parfois identifiés à tort comme criminels, a-t-on appris cette semaine. (Réf. 06517)
24 mai 2006
Pologne: l’OPZZ a élaboré un projet de loi sur la préretraite
L’Alliance polonaise des syndicats (Ogolnopolskie Porozumienie Zwiazkow Zawodowych, OPZZ) a fait déposer au Parlement un projet de loi sur un dispositif de préretraite pour les salariés ayant travaillé dans des conditions particulières. Elle concernerait environ 800 000 personnes et coûterait de 800 millions à 1,5 milliard de zlotys (de 210 millions à 400 millions d’euros) par an. (Réf.06516 )
24 mai 2006
Le Comité économique et social européen se penche sur la flexécurité danoise
Le Comité économique et social européen a adopté, le 17 mai dernier, un avis d’initiative sur la flexécurité au Danemark qui tente de cerner les éléments de la réussite danoise transposables dans les autres Etats membres, tant le Danemark apparaît comme le pays le plus en phase avec la stratégie de Lisbonne. (Réf. 06515)
24 mai 2006
Espagne : les syndicats dénoncent le sous-effectif de l’inspection du travail
L’Espagne compte un inspecteur du travail pour 23 300 salariés, soit la moitié moins que dans les pays de l’ex- Europe des Quinze où la moyenne est d’un inspecteur pour 12000 employés. Selon les syndicats, qui dénoncent la faiblesse de l’inspection du travail, le manque de contrôle explique que le pays occupe le poste de tête en matière d’accidents du travail, avec 6,6 décès pour 100 000 travailleurs, contre 4,8 de moyenne pour l’ ex-Europe des Quinze. (Réf. 06513)
23 mai 2006
Slovénie : les négociations sur le Pacte social 2006-2009 sont bloquées
Les négociations tripartites sur le Pacte social 2006-2009 sont dans une très sérieuse impasse et d’aucuns doutent qu’un accord intervienne avant la fin du premier semestre 2006. Cette situation se produit sur fond de projet du gouvernement d’introduire un taux unique d’imposition (flat tax) qui explique en partie cette situation de blocage. Les organisations syndicales lient la conclusion du Pacte social au règlement de cette question polémique. (Réf. 06512)
23 mai 2006
République tchèque : le Président a mis son veto au nouveau code du travail
L’introduction du nouveau code du travail en République tchèque est retardée par un nouvel obstacle. Après un veto au Sénat, qui fut contourné par un deuxième vote favorable de l’Assemblée nationale, c’est maintenant le Président tchèque qui a usé de son droit de veto pour rejeter ce texte. Il revient maintenant à l’Assemblée nationale de contourner cette opposition par une troisième lecture. (Réf. 06511)