Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

22 mars 2006
Allemagne : l’accès à l’emploi des ressortissants des nouveaux Etats membres est restreint pendant encore trois ans
Le Conseil des ministres (Bundeskabinett) a décidé, mercredi 22 mars 2006, de prolonger de trois ans la période transitoire pendant laquelle les travailleurs des nouveaux Etats membres de l’Union européenne (à l’exception de Malte et Chypre) ne peuvent venir travailler en Allemagne sans autorisation. La décision est définitive et prendra effet le 1er mai 2006. (Réf. 06277)
21 mars 2006
La CES soutient la lutte contre le contrat première embauche
Alors que les organisations syndicales françaises ont appelé, le 20 mars 2006, à une journée de grève, le 28 mars prochain, John Monks, le secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats leur a apporté son soutien pour le retrait du contrat première embauche (Réf. 06272).
18 mars 2006
Allemagne : discussions autour de l’assouplissement de la protection contre le licenciement
Le gouvernement a comme projet d’assouplir la loi sur la protection contre les licenciements en augmentant la durée de la période d’essai, en contrepartie de restrictions au recours au contrat à durée déterminée. La Chambre de commerce et d’industrie conteste ce projet qu’elle juge trop rigide. Le ministre du Travail annonce pour sa part qu’il n’ira pas plus loin dans l’assouplissement de la législation. (Réf. 06268)
17 mars 2006
Malte : la réforme des retraites est controversée
Le projet du gouvernement maltais relatif à la réforme des retraites suscite beaucoup de critiques. Cette réforme prévoit de rendre obligatoire le deuxième pilier et d’augmenter progressivement l’âge de départ à la retraite en le portant à 65 ans. (Réf. 06265)
17 mars 2006
La loi sur l’égalité salariale est validée par le Conseil constitutionnel
Le Conseil constitutionnel a validé, le 16 mars 2006, la loi sur l’égalité salariale entre les hommes et les femmes qui avait été définitivement adopté le 23 février dernier par le Parlement. La Cour suprême a cependant invalidé les mesures destinées à rééquilibrer la représentation des sexes dans les organes de gestion des entreprises et dans les instances représentatives du personnel. (Réf. 06264)