Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

10 février 2006
Allemagne : revue de presse du 6 au 10 février 2006
La semaine passée a été marquée par le démarrage de négociations salariales dans la métallurgie qui promettent d’être musclées, IG Metall réclamant une hausse des salaires de 5%. Cette même semaine, le ministre du Travail a annoncé la mise en place d’un salaire minimum légal, rempart nécessaire selon lui contre les effets de la directive services et de la mondialisation. (Réf. 06126)
10 février 2006
Allemagne : la grève dans le service public continue de s’étendre
Le mouvement qui a débuté lundi 6 février dans le Bade Württemberg, se propage à partir de lundi 13 février prochain en Bavière, à Hambourg, en Basse-Saxe, en Rhénanie du nord Westphalie et Rhénanie Westphalie, Schleswig Holstein et en Saxe. (Réf. 06125)
8 février 2006
France : des centaines de milliers de personnes dans la rue contre le Contrat première embauche
Environ 300 000 personnes, principalement des jeunes, ont manifesté le 7 février contre le projet de loi qui crée un contrat flexible pour les jeunes de moins de 26 ans. Le projet de loi créant un contrat première embauche a été déposé au Parlement. Le gouvernement espère, en allégeant les contraintes pesant sur les employeurs, réduire le chômage des jeunes qui est actuellement de 23 %. (Réf. 06114)
8 février 2006
Allemagne: nouvel échec des négociations chez AEG
Les négociations entre le syndicat IG Metall et la direction d’AEG, filiale d’Electrolux ont à nouveau échouées. Les deux parties ne sont pas parvenues mercredi 8 février à se mettre d’accord sur le dédommagement des 1750 employés concernés par la fermeture de l’usine. Les pourparlers doivent reprendre jeudi prochain. (Réf. 06112)
8 février 2006
Allemagne : la grève dans les services publics se propage
Pour la première fois depuis quatorze ans, un conflit social de grande ampleur touche le service public allemand Après le Bade Württemberg (Réf. 06101), c’est au tour de la Sarre d’entrer en grève. (Réf. 06111)