Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Allemagne : des entreprises veulent créer des zones séparées dans leur cantine pour les salariés vaccinés ou rétablis
Planet Labor, 9 novembre 2021, n°12781 - www.planetlabor.com

Alors que l’Allemagne a choisi jusqu’à présent, contrairement à l’Italie ou l’Autriche, de ne pas rendre obligatoire le passe sanitaire au travail, plusieurs employeurs ont décidé de prendre les devants. Selon une enquête menée par le quotidien régional Rheinische Post, des entreprises, dont Bayer, Eon et Alltours, envisagent d’appliquer la règle des « 2G » (« Geimpft oder Genesen » – à traduire par « vacciné ou rétabli ») à leur restaurant d’entreprise et d’y créer des zones réservées aux employés vaccinés ou guéris. Ces sociétés précisent que les cantines resteront ouvertes aux personnes non vaccinées ou refusant de révéler leur statut vaccinal mais ces dernières devront continuer à respecter les mesures d’hygiène mises en place pour enrayer la propagation du coronavirus : distance minimale, port du masque obligatoire, cloisons de séparation,… Selon un porte-parole de Bayer, le projet de zones séparées dans les cantines d’entreprise a été très bien accueilli par le personnel. La question du contrôle du statut vaccinal n’est certes pas encore résolue, car les employeurs outre-Rhin n’ont pas le droit de demander aux salariés s’ils sont vaccinés ou non. Mais rien n’empêche les travailleurs de divulguer volontairement leur statut vaccinal.