Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : des congés sabbatiques dans les cabinets d’audit pour faire face au coronavirus
Planet Labor, 8 avril 2020, n°11815 - www.planetlabor.com

Afin de réduire l’impact financier de la crise sanitaire, les cabinets d’audit et de conseil s’intéressent à l’option congé sabbatique. Ainsi, la société d’audit, de fiscalité et de conseil Grant Thornton a invité ses salariés à choisir volontairement d’ici le 10 avril entre deux possibilités : prendre un congé sabbatique jusqu’à fin juin durant lequel ils percevront 30% de leur salaire, ou alors opter pour une diminution drastique de leurs horaires et de leur rémunération de 40% jusqu’à fin mai. «C’est clairement une période exceptionnelle et ces mesures volontaires nous aideront à soutenir nos collaborateurs tout en continuant à soutenir nos clients», a défendu le groupe qui compte sur la bonne volonté d’au moins 10% de ses 4.500 salariés britanniques afin d’éviter si possible d’avoir recours au plan d’aide du gouvernement dont la mise en œuvre est jugée complexe par certains employeurs (v. dépêche n°11771). De son côté, le géant Deloitte a proposé à ses 16.000 salariés du Royaume un congé sabbatique non rémunéré pour garder leurs enfants ou toute personne dépendante. Tandis que le français Mazars a introduit en Grande-Bretagne un congé sans solde volontaire pour les équipes dont le travail a fortement diminué.