Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Pays-Bas : Philips veut généraliser les primes à la performance
Planet Labor, 21 novembre 2011, n°6229 - www.planetlabor.com

Cette politique va à contre-courant de la tendance générale aux Pays-Bas, dans un contexte de réprobation des primes versées aux directeurs des banques et assurances, notamment. Frans van Houten, le PDG de Philips, veut faire passer la part de rémunération variable de 7 à 12 % des revenus annuels des 14 000 salariés du groupe aux Pays-Bas. Dans certains cas, cela équivaudrait au doublement des primes actuelles, note le quotidien économique Het Financieele Dagblad. L’objectif : favoriser l’esprit d’initiative et combattre la « bureaucratie » selon Frans van Houten. Le nouveau système a été soumis aux syndicats et au comité d’entreprise pour discussion. Chez le concurrent de Philips, son ancienne filiale ASML, pas moins de 20 % des revenus des 7 000 salariés sont versés sous forme de primes, à hauteur de 50 millions d’euros depuis janvier 2011. Philips est considéré depuis plusieurs années comme le meilleur employeur du pays par les Néerlandais, en raison de ses politiques de fidélisation des salariés, ce qui n’empêche pas les jeunes talents chez Shell et Unilever d’être mieux payés, selon une étude du cabinet Hay Group.

767 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article