Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Nokia : mise en place d’un programme de soutien aux salariés après les licenciements massifs
Planet Labor, 27 avril 2016, n°9633 - www.planetlabor.com

Comme il était prévisible, l’absorption d’Alcatel-Lucent par Nokia aura des conséquences sociales lourdes. Le groupe finlandais n’a pas annoncé de chiffres globaux (si ce n’est 1 300 emplois en Finlande, 400 en France et 1400 en Allemagne), mais Bloomberg a rapporté que les licenciements pourraient affecter 10 000 à 15 000 des 104 000 salariés. Les restructurations devraient permettre à Nokia de réduire ses coûts de près d’un milliard d’euros. Dans le même temps, afin d’atténuer l’impact des licenciements, Nokia a annoncé la réactivation de son programme BRIDGE, considéré comme un modèle pour l’aide aux salariés licenciés et aux régions touchées par les licenciements. Ce programme avait permis de gérer les licenciements de dizaine de milliers de salariés entre 2011 et 2013, lorsque Nokia se préparait à céder la branche téléphone portable à Microsoft.

6848 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article