Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Allemagne : Deutsche Bank veut augmenter la proportion de femmes occupant des postes de direction
Planet Labor, 3 juin 2021, n°12556 - www.planetlabor.com

À l’occasion d’une rencontre avec des investisseurs consacrée à ses priorités sur la finance durable le 20 mai à Francfort, la première banque allemande Deutsche Bank, qui emploie 84 659 salariés dans le monde, dont 37 315 en Allemagne, a annoncé de nouveaux objectifs plus ambitieux en matière de féminisation de son management. La banque, qui compte 46,4% de femmes dans ses effectifs, entend porter à 35% d’ici 2025 la proportion de femmes occupant un poste de direction au niveau du management moyen (Managing Directors, Directors et Vice Presidents), contre 29% aujourd’hui. La banque s’est également fixée des objectifs plus élevés pour les deux niveaux de management situés juste au-dessous du directoire, où la proportion de femmes occupant un poste de direction devrait passer de 24% aujourd’hui à 30% d’ici 2025. La publication de ces objectifs volontaires fait partie des obligations contenues dans la loi sur l’occupation des postes de direction dans les entreprises (Füpog), qui sera bientôt renforcée (v. dépêche n°12551). À l’avenir, les grandes entreprises cotées en bourse et soumises aux lois de la cogestion devront respecter un quota de femmes au sein de leur directoire et installer au moins une femme à leur tête à partir d’un directoire de trois administrateurs. Pour Deutsche Bank, il s’agira d’un objectif facile à atteindre : depuis mars 2021, la banque compte deux femmes au sein de son directoire.