Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : près de 40% de femmes au sein des conseils d’administration des entreprises du FTSE 100
Planet Labor, 23 février 2022, n°12922 - www.planetlabor.com

La FTSE Women Leaders Review – soutenue par le gouvernement et prenant la suite de la Hampton-Alexander review (v. dépêche n°12783) – a révélé, le 22 février, que les conseils d’administration (CA) des entreprises de l’indice boursier vedette FTSE 100 comptaient désormais 39,1% de femmes contre 36,2% en 2020 et 12,5% il y a dix ans. Cette progression est le fruit d’une décennie d’incitations basées sur le volontariat et non sur un système de quotas. « Les progrès effectués sont excellents mais nous savons qu’il y a encore beaucoup à faire », a noté la secrétaire d’État en charge des femmes et de l’égalité Liz Truss. Actuellement, un poste de haut dirigeant sur trois est en effet occupé par une femme. Par ailleurs, un quart (25%) des membres des comités exécutifs et 8% des directeurs généraux (CEO) sont des femmes. Afin de continuer à renforcer l’égalité, quatre objectifs ont été fixés par la FTSE Women Leaders Review : compter d’ici fin 2025 40% de femmes dans les CA du FTSE 350 (plus large que le FTSE 100) ; avoir, à la même date, au moins une femme présidente, directrice générale, directrice financière ou administratrice indépendante senior au sein du CA de toutes les entreprises du FTSE 350 ; inciter les actionnaires à faire pression pour que les entreprises du FTSE 350 n’ayant pas atteint, fin 2020, l’objectif de 33% de femmes dans le CA, s’y engagent ; étendre ces différents objectifs d’égalité aux 50 plus grandes entreprises non cotées du pays.