Planet Labor devient mind RH

Un congé menstruel et de fausse couche instaurés par l’entreprise de relations clients Critizr

Critizr, entreprise française présente dans cinq pays, a décidé d’accorder à ses salariées victimes de fausse couche ou à leur conjoint-e un congé spécifique. Les femmes pourront aussi bénéficier d’un à deux jours par mois de congé menstruel. L’entreprise entend ainsi être « précurseur » par rapport aux « évolutions sociales à venir » et anticiper les éventuelles avancées réglementaires.

Par Antoine Piel. Publié le 19 mai 2022 à 10h38 - Mis à jour le 19 mai 2022 à 10h38

La nouvelle a été annoncée à la centaine de salarié-es de l’entreprise début mai. Les collaboratrices de Critizr basées en France, au Japon, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Espagne pourront bénéficier de cinq jours de congé en cas de fausse couche,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.