Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : la banque en ligne Monzo crée un congé payé pour parcours PMA
Planet Labor, 12 mai 2021, n°12521 - www.planetlabor.com

Les salariées de Monzo qui suivent un parcours de fertilité, ainsi que leurs partenaires, bénéficient désormais d’un congé payé supplémentaire de 8 jours par an, a annoncé la Fintech, le 10 mai dernier. Ces journées peuvent être utilisées par les employé-e-s pour réaliser une procédure médicale, se rendre à un rendez-vous, effectuer des examens ou encore se reposer, compte tenu de l’impact émotionnel de ce type de traitement. Un groupe de soutien composé de salariés, ayant vécu l’expérience du parcours PMA, a par ailleurs été mis en place tandis que la banque a prévu de renforcer l’aide psychologique aux employé-e-s concerné-e-s à travers son programme de premier secours dédié à la santé mentale (mental health first aid). Cette politique – déjà effective depuis environ 2 mois dans l’entreprise britannique et qui devrait être déployée dans la branche américaine du groupe dans les 6 à 8 semaines – s’accompagne d’un autre congé payé inédit, cette fois pour toute perte durant la grossesse. Très similaire au congé présenté en avril par la chaîne Channel 4 (v. dépêche n°12492), ce congé de 10 jours concerne aussi bien les avortements que les fausses couches et s’adresse également aux partenaires ou personnes ayant recours à une mère porteuse. Monzo, qui emploie environ 1 600 personnes, a précisé que ces décisions s’inscrivaient dans sa nouvelle politique globale de santé mentale, alors qu’en janvier, son fondateur et ex-PDG Tom Blomfield a démissionné et révélé souffrir de stress et d’anxiété.