Planet Labor devient mind RH

Pratiques d’entreprise : le groupe allemand Henkel renforce et internationalise sa politique de gestion de la diversité

Par . Publié le 02 juin 2008 à 10h01 - Mis à jour le 24 mars 2013 à 17h46

oduits d’entretiens, cosmétiques et adhésifs) a créé le premier poste de «Diversity Manager», sous la responsabilité directe de la vice-présidence du groupe. Anke Meier, la nouvelle responsable, a expliqué à Planet Labor comment elle entend travailler à l’internationalisation des RH du groupe, mais aussi coordonner les politiques thématiques sur les femmes, le vieillissement démographique et la conciliation entre vie familiale et la vie professionnelle. (Réf. 080502)

L’exemple favori d’Henkel pour évoquer la diversité du personnel du groupe est son site de Vienne. L’entreprise y a établi son quartier général pour l’Autriche et les pays de l’est de l’Europe. 10 000 personnes de 33 nationalités différentes s’y côtoient. En 2007, près de 120 déplacements de salariés ont eu lieu entre les filiales nationales et la centrale autrichienne. A chaque fois,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.