Planet Labor devient mind RH

Pratiques d’entreprise : le projet de Boehringer Ingelheim Italia pour accompagner le retour au travail après un congé parental

Des politiques en faveur de la famille inappropriées et une organisation du travail rigide  sont certains des facteurs qui expliquent le bas taux de natalité et d’emploi féminin en Italie qui est placée parmi les derniers en Europe. Selon Boehringer Ingelheim Italia, les entreprises pourraient jouer un rôle important pour inverser cette tendance. Après avoir enregistré, dans les dernières années, une augmentation importante du personnel féminin, le groupe pharmaceutique allemand - qui emploie en Italie plus de 1300 salariés (dont 172 avec des enfants entre 0 et trois ans en 2008) - a prêté une attention particulière aux politiques d’égalité de chances et de conciliation entre les vies professionnelle et familiale. Ce fut le cas dans son siège de Milan où 60% des salariés sont des femmes, et où, déjà en 2002, suite à un sondage interne, une crèche d’entreprise avait été créée. C’est donc dans ce siège que le groupe a conduit le projet pilote Rientriamo (Rentrons) : un parcours d’accueil, de formation et d’accompagnement des salariés qui retournent au travail après un congé parental. Issu d’une proposition syndicale, ce projet a nécessité de deux ans de préparation avant d’être réalisé en 2007 par un groupe composé d’une spécialiste du rapport entre travail et maternité, de représentants des ressources humaines et de la communication de l’entreprise et de neuf salariées de retour du congé de maternité. 

Par . Publié le 22 août 2008 à 13h09 - Mis à jour le 24 mars 2013 à 17h42

’accueil, de formation et d’accompagnement des salariés qui retournent au travail après un congé parental. Issu d’une proposition syndicale, ce projet a nécessité de deux ans de préparation avant d’être réalisé en 2007 par un groupe composé d’une spécialiste du rapport entre travail et maternité, de représentants des ressources humaines et de la communication de l’entreprise et de neuf salariées de retour du congé de maternité. 

Les buts.  En plus de garantir un accueil positif des salariées, le projet visait à déterminer les réponses organisationnelles pouvant favoriser leur bien-être,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.