Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Pratiques d’entreprise : le «système d’apprentissage de la production» de Daimler pour lutter contre les effets du vieillissement démographique
Planet Labor, 9 juillet 2008, n°2944 - www.planetlabor.com

Conçu initialement pour lutter contre les problèmes de vieillissement démographique du personnel du site Daimler de Mannheim, le projet ALF (Arbeiten und lernen in Fachbereich / travailler et apprendre en unité) a été lancé en 2004 par Daimler AG, le syndicat IG Metall, la société de services informatiques Infoman et l’université de Coblence. L’ALF a accouché d’un « système d’apprentissage de la production » (PLS), qui est en passe de devenir aujourd’hui l’un des principaux outils didactiques de transmission des savoir-faire chez le constructeur automobile allemand. D’ailleurs, le PLS n’a pas seulement été introduit sur d’autres sites de production de Daimler, en Allemagne et à l’étranger. Il a déjà été vendu à d’autres entreprises, notamment la brasserie Sternquell. Etant donné le succès du PLS, Daimler et ses partenaires, auxquels la Fédération européenne des métallurgistes (FEM) s’est jointe, ont décidé de décliner le projet au niveau européen sous le nom d’EUCAM (Multilingual Communication in European Car Manufacturing). D’un coût total de 4,9 millions d’euros, le développement du PLS a été financé par Daimler à hauteur de 2,7 millions d’euros et par le ministère fédéral de la recherche (BMBF) à hauteur de 2,2 millions d’euros. 

4078 caractères restants

Pour lire l’intégralité de cet article