Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Grande-Bretagne : bilan positif pour la semaine de 4 jours chez Atom Bank
Planet Labor, 5 septembre 2022, n°13184 - www.planetlabor.com

Après plusieurs mois de test, la banque en ligne britannique a estimé, fin août, que l’instauration d’une semaine raccourcie était « extrêmement positive ». Depuis le 1er novembre, ses salariés peuvent dorénavant travailler 34 heures sur 4 jours (v. dépêche n°12809). Grâce à cette nouvelle organisation du travail, recruter et conserver des salariés est plus facile, assure la banque, qui ne rapporte aucun impact négatif. A contrario, Atom Bank a constaté une hausse des candidatures de 49% en janvier 2022, par rapport à janvier 2021. De novembre 2021 à juin 2022, les effectifs sont passés de 461 à 480, en partie grâce à une baisse du turn-over. D’après le groupe, qui ne fournit pas de chiffres, la productivité aurait aussi augmenté tandis que les arrêts maladies auraient baissé. Actuellement, 91% des salariés d’Atom Bank ont adopté la semaine réduite ; 92% d’entre eux ont dû changer leur méthode de travail pour réaliser leurs tâches sur un temps plus court. Cette organisation leur permet notamment de faire du volontariat, du sport ou de passer du temps avec leurs enfants. « Nous croyons fermement que la semaine de 4 jours est l’avenir du monde du travail et il est très encourageant de voir aujourd’hui la diversité des entreprises britanniques qui se sont engagées à l’expérimenter », a noté la DRH d’Atom Bank Anne-Marie Lister. Depuis juin, des dizaines d’entreprises britanniques ont en effet suivi les traces d’Atom Bank et adopté une semaine de travail réduite dans le cadre d’un test imaginé par le groupe de lobbying 4 Day Week Global (v. dépêche n°12866).