Planet Labor devient mind RH

Le bonheur est dans la world company

Selon une étude de la London School of Economics, menée auprès de 700 entreprises situées en Grande-Bretagne, France, Allemagne et Etats-Unis, plus ces dernières sont grandes, internationalisées, soumises à la concurrence et performantes; plus leurs salariés trouvent aisément le bon équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Cette étude est aussi l'occasion d'opposer les méthodes française et britannique. (Réf 0635)

Par . Publié le 16 janvier 2006 à 7h56 - Mis à jour le 17 mars 2013 à 18h52

Dans ces entreprises,  on n’y travaillerait pas « plus dur » mais « plus intelligemment ». Les ressources humaines y sont bien gérées, on y trouve des programmes de formation professionnelle, des pratiques d’encouragement des talents,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.