Planet Labor devient mind RH

Allemagne : les stratégies de recrutement s’appuient de plus en plus sur les recommandations des salariés

Deutsche Bahn prépare un programme général d’incitation à l’embauche. Deutsche Bahn est actuellement en train de travailler sur la mise au point d’un programme général d’incitations destiné à favoriser le recrutement de personnel sur recommandation de ses propres salariés. Forte de bons résultats financiers en 2011, l’entreprise est en phase de développement et a annoncé son intention d’embaucher près de 15 000 nouveaux salariés dans les deux ans à venir. Trouver actuellement une telle quantité de collaborateurs qualifiés sur le marché du travail allemand, qu’ils soient ingénieurs, techniciens spécialisés ou commerciaux, n’est cependant pas une mince affaire. Selon la Fédération des ingénieurs allemands (VDI), la moyenne d’âge des ingénieurs en Allemagne est d’environ 51 ans : « La moitié d’entre eux va partir à la retraite dans les prochaines années », explique Willi Fuchs, président du VDI. Les chiffres fournis par l’Agence fédérale pour l’emploi et le VDI pour cette catégorie professionnelle n’invitent pas non plus à l’optimisme. Fin décembre 2011, on comptait 18 300 ingénieurs au chômage (contre 60 000 en l’an 2000) et 98 300 postes vacants, soit un déficit de 80 000 ingénieurs ! Pour pallier à ce problème, Deutsche Bahn compte mettre en place un système de primes valable pour toute l’entreprise. Il viendra remplacer les systèmes d’incitation existant dans certaines de ses filiales. Si le nouveau système doit encore recevoir « l’imprimatur » du CE central de DB, les grandes lignes sont déjà connues. Ainsi, tout salarié recommandant un candidat diplômé du supérieur touchera une prime de 2 000 euros, 1 000 euros pour un technicien qualifié et 400 euros pour un apprenti. Cette prime ne sera versée que pour les postes déjà ouverts à candidature et qui n’arrivent pas à être occupés. En outre, le candidat recommandé ne devra pas avoir travaillé pour Deutsche Bahn pendant les deux ans précédant sa candidature. Bien sûr, la prime ne sera versée que si l’embauche est concluante, c’est-à-dire à l’issue de la période d’essai de la nouvelle recrue. Les primes versées sont évidemment, comme partout, du brut imposable. 

Par . Publié le 22 février 2012 à 12h32 - Mis à jour le 25 mars 2013 à 13h34

liales. Si le nouveau système doit encore recevoir « l’imprimatur » du CE central de DB, les grandes lignes sont déjà connues. Ainsi, tout salarié recommandant un candidat diplômé du supérieur touchera une prime de 2 000 euros, 1 000 euros pour un technicien qualifié et 400 euros pour un apprenti. Cette prime ne sera versée que pour les postes déjà ouverts à candidature et qui n’arrivent pas à être occupés.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.