Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

France : seuls 26 % des salariés s’attendent à une augmentation salariale en 2022 (baromètre ADP)
Planet Labor, 10 juin 2022, n°13092 - www.planetlabor.com

Les salariés français seraient parmi les moins confiants au monde quant à la possibilité de bénéficier d’une augmentation dans l’année. Un quart d’entre eux seulement pensent en obtenir une. Cette proportion est inférieure de 20 points de moins à la moyenne européenne et 35 points par rapport à la moyenne internationale. C’est ce que révèle l’étude « People at work 2022 » (réalisée sur 17 pays dans quatre continents) publiée ce 10 juin par le groupe de services RH ADP. De la même manière, seuls 59 % des salariés français – et européens – vont demander une augmentation de salaire s’ils estiment en mériter une, alors que la moyenne du panel international s’établit à 76 %. Les résultats montrent que l’intention de demander une augmentation provient le plus souvent des parents (79 % contre 72 %) et de ceux se définissant comme travailleurs essentiels (79 % contre 72 % pour ceux ne se définissant pas ainsi.) Face à des entreprises qui peinent à recruter, voire à conserver leur personnel (comme aux États-Unis avec “la Grande démission”), les salariés déclarent toujours la rémunération comme le critère le plus important dans le choix d’un poste. Cependant, d’autres critères émergent alors que le stress au travail a augmenté de 5 points au niveau mondial depuis la pandémie (67 % des travailleurs interrogés se disant concernés). Ainsi, 70 % des salariés demandent plus de flexibilité sur les horaires de travail et 76 % seraient prêts à quitter leur entreprise en cas de politique diversité et inclusion insuffisante. Des explications qui amènent 23 % du panel à chercher une réorientation professionnelle activement, contre 15 % en 2021.